Les poissons bio, ça veut dire quoi ?

Souvent, les poissons les plus appréciés sont ceux dont la chair est assez grasse et les saveurs délicates. En plus d’être savoureux en cuisine, les poissons biologiques sont également très nutritifs. Mais comment savoir ce qu’est un vrai poisson bio ? 

Qu’est-ce qu’un poisson biologique ?

Un poisson biologique est un poisson d’élevage. Il a des conditions de vie plus strictes, car son alimentation est essentiellement contrôlée. Cet élevage est appelé aquaculture. Le poisson doit être nourri de manière plus saine pour garantir et respecter son bien-être. L’alimentation des espèces de poissons biologiques est plus conforme au besoin physiologique et plus proche de la nature. Les éleveurs leur donnent une nourriture qui ne contient pas d’OGM, d’acides aminés synthétiques, d’hormones de croissance et d’antibiotiques. Les poissons destinés à l’élevage sont souvent des saumons, des tilapias, des bars, des daurades, des panga, des truites, etc. En résumé, ce contrôle étroit permet d’avoir un poisson d’une qualité gustative unique et irréprochable. 

La différence entre un poisson biologique et un poisson sauvage !

Suivant le paragraphe ci-dessus, un poisson bio est logiquement un poisson bien élevé. Le poisson sauvage, quant à lui, est pêché en mer ou en rivière. Certaines espèces de poissons sont très difficiles à avoir en aquaculture. C’est le cas de nombreuses espèces comme les sardines, les maquereaux, les anchois, etc. Il existe aussi d’autres méthodes pour distinguer les poissons sauvages des poissons d’élevage. Il s’agit de l’analyse technique chromatographique de l’astaxanthine. Cela permet de connaître le taux de pigment ainsi que de caroténoïde présent dans le tissu ou l’organe (chair) du poisson. Si ce taux est présent en plus grande quantité, il s’agit d’un poisson d’élevage. Dans le cas contraire, il s’agit d’un poisson sauvage.

Lequel des deux est le plus sain ?

De nombreux consommateurs de poisson confondent poisson biologique et poisson sauvage. Un poisson sauvage naît et grandit dans la nature, il se nourrit de tout ce qu’il trouve comestible. Ainsi, les poissons sauvages sont rouges, mais moins gras. Il n’est donc pas interdit de consommer du poisson sauvage s’il est pêché dans de meilleures conditions (dans des eaux non polluées). En revanche, grâce à sa nutrition bien contrôlée, le poisson bio ou d’élevage est le plus riche en oméga 3. L’acide gras de l’oméga 3 est une substance anti-inflammatoire et vasodilatatrice. En outre, il favorise la coagulation du sang. Il est également utile pour la protection contre les maladies cardiovasculaires.

Les bonnes raisons de manger bio pour les femmes enceintes
Quelles sont les meilleures sources de protéines végétales ?